Strict Standards: Only variables should be passed by reference in /home/epsetsoc/www/config/ecran_securite.php on line 283
Gymnastique et GRS - EPS & Société

Accueil > Mots-clés > APSA > Gymnastique et GRS

Gymnastique et GRS

  • Des pratiques

    Construire le renversement sur les mains en gymnastique (ATR) : un mode d’emploi explicite

    Serge Reitchess, Colloque novembre 2016. Article publié en ligne le

    Serge Reitchess enseigne depuis longtemps en Seine Saint Denis. En gymnastique, comme de nombreux enseignant.es, il était confronté aux « éternels débutants ».
    Après avoir modifié pendant de nombreuses années ses pratiques, en référence à Paul Goirand, ses observations l’ont conduit à se centrer sur un apprentissage qu’il estime fondamental : le renversement sur les mains, afin de construire l’ATR comme posture de référence.
    Voici le « mode d’emploi » qu’il soumet au débat professionnel.

  • regard

    L’intérêt de la gymnastique, une motricité extraordinaire.

    Philippe Amarouche, UFR-STAPS de Nantes.

    Apprendre ensemble est le propre de l’enseignement public. C’est parce qu’elle est obligatoire et que les élèves n’ont pas choisi d’être ensemble que l’école publique est par excellence le lieu des apprentissages à vivre dans le respect des différences. La question de la transmission d’une culture comme mission et condition de l’école nous invite à reconsidérer les APSA, ici la Gymnastique, dans ce qu’elles sont porteuses d’espoirs pour les générations d’élèves que nous accueillons.

  • repère

    Référence culturelle et transposition didactique, un exemple : la gymnastique

    Paul Goirand

    Pour lutter contre l’échec et faire en sorte que les élèves donnent du sens à leur activité il est nécessaire de réinterroger les disciplines et de se dégager des représentations habituelles. C’est l’enjeu d’une transposition didactique. L’auteur propose différents angles d’approche de toute discipline : anthropologique, historique, sociologique et psychotechnique.

  • Des pratiques

    En maternelle, faire des « parcours » ou faire référence à la gymnastique, qu’est-ce que ça change ?

    Line Rott, Michèle Mercier et l’équipe EPS de l’IUFM de Saint Lô, Contrepied n°11

    Ou comment la référence à une activité physique et sportive (la gymnastique) modifie fondamentalement les « parcours » à base de « gros matériel » proposés habituellement aux élèves de maternelle.

  • La recherche ça questionne

    Faire de la gymnastique en maternelle

    Michèle Mercier

    Le travail présenté par Michèle Mercier a été réalisé dans le cadre d’un Groupe de Formation et d’Approfondissement (GPA), dont l’activité s’est fondée sur l’appropriation des produits d’ne recherche relative à la gymnastique au cycle des apprentissages fondamentaux réalisée par Alain Lebas en 1995.

  • Des pratiques

    Scénario pour apprendre en gymnastique en petite section de maternelle.

    Sandrine Prevel

    Faire de la gymnastique en petite section suppose un traitement spécifique si l’on veut que les élèves donnent du sens aux apprentissages.
    Sandrine Prevel, conseillère pédagogique en maternelle dans la Manche, rend compte d’un module de quinze séances visant des savoirs ambitieux.

  • regard

    Comment se construit un savoir en gymnastique : Exemple du Salto avant.

    Annie Garnier

    L’auteure montre comment un savoir se construit à la convergence du désir des élèves (image de soi), du choix didactiques de l’enseignant (les acquisitions) et des transformations à opérer dans l’activité des élèves (processus). Sa démarche comporte trois étapes : le temps de la mise en projet des élèves, le temps des hypothèses et de leur vérification, le temps de la transformation motrice.

  • Des pratiques

    Enseigner la gymnastique en milieu difficile : le bonheur ! exemple de l’ATR

    Serge Reitchess

    Après avoir enseigner une gymnastique à base d’enchainements, puis en faisant référence à une multitude d’actions, l’équipe de ce collège fait le choix, dans un souci d’égalité, d’un enseignement centré sur les appuis manuels renversés.
    Cette pratique permet aux élèves de s’approprier les fondements de la culture gymnique et ouvre la voie à des réussites.

  • regard

    Renoncer ou moderniser l’enseignement de la gymnastique ?

    Annie Garnier, Paul Goirand

    La gymnastique s’enseigne de moins en moins. A quelle condition la modernisation peut-elle être une réelle innovation, c’est à dire celle qui permet aux élèves de progresser d’une motricité usuelle vers une motricité d’exception entrainant des transformations de la totalité de la personne engagée dans l’activité. La modernisation peut prendre des formes apparemment anciennes et être gage d’un futur plus émancipateur que des formes de pratique à première vue plus modernes mais ne débouchant pas sur de réels apprentissages.

  • regard

    Gymnastique, risque, peur et apprentissage

    Paul Goirand

    « C’est pauvre la vie, celle où la peur n’existe pas ». C’est dans l’air du temps, la société est sécuritaire. Mais comment permettre aux élèves de se développer s’ils ne sont jamais confrontés à des épreuves ? L’épreuve gymnique, par exemple, c’est le risque de revenir grandi et régénéré. Dans cette perspective l’enseignant.e ne doit pas avoir peur que les élèves aient peur si la réussite à terme entraîne la joie et le désir de recommencer.

    0 | 10 | 20 | 30