Strict Standards: Only variables should be passed by reference in /home/epsetsoc/www/config/ecran_securite.php on line 283
Activités de raquettes - EPS & Société

Accueil > APSA > Activités de raquettes

Activités de raquettes

La sélection des internautes

  • Des pratiques

    Le badminton en EPS : Mettre en Intention les élèves .

    Claude Leveau,Professeur Agrégé EPS BE Badminton, UFR Staps Nantes. - 26 janvier 2014

    On a souvent tendance à considérer les phases de jeu, de match, comme un moment de simple application des apprentissages techniques qu’il suffirait de replacer dans le contexte d’opposition pour qu’ils trouvent « naturellement » leur efficacité tactique. Ceci n’est d’ailleurs pas l’apanage du badminton. Le passage des ceintures en judo par exemple est une illustration de ce constat puisque les judokas ne sont « évalués » que sur la forme technique des projections indépendamment de leur efficacité en combat (hormis lors de la ceinture noire).

  • Des pratiques

    Les aménagements matériels : une ressource didactique incontournable !

    Jérôme Visioli (PRAG STAPS Rennes) et Guillaume Martin (PRAG STAPS Caen) - 31 mars 2021

    Jérôme Visioli (PRAG STAPS Rennes) et Guillaume Martin (PRAG STAPS Caen) proposent une synthèse concernant les aménagements matériels dans le cadre de l’enseignement du Tennis de Table (TT) en EPS. Il s’agit de ressources didactiques incontournables, avec des effets potentiels sur l’engagement et le progrès des élèves.


Les derniers articles mis en ligne

  • Des pratiques

    Les aménagements matériels : une ressource didactique incontournable !

    Jérôme Visioli (PRAG STAPS Rennes) et Guillaume Martin (PRAG STAPS Caen)

    Jérôme Visioli (PRAG STAPS Rennes) et Guillaume Martin (PRAG STAPS Caen) proposent une synthèse concernant les aménagements matériels dans le cadre de l’enseignement du Tennis de Table (TT) en EPS. Il s’agit de ressources didactiques incontournables, avec des effets potentiels sur l’engagement et le progrès des élèves.

  • Des pratiques

    Remonter des solutions aux problèmes

    ♦ Bruno Lebouvier

    Drôle d’idée que de chercher les problèmes plus que les solutions ! Le quotidien tend à masquer nos choix. Les enseignants experts développent des techniques, des façons de faire qui ne sont pas toujours explicitables. La complexité des situations d’enseignement les rend de plus difficilement reproductibles. Les pratiques sont inventives, mais les techniques d’enseignement comme les techniques sportives demandent à être discutées et controversées pour être reconstruites et partagées. Remonter au problème c’est se donner l’occasion d’accéder aux logiques que nous poursuivons, de mener l’enquête sur nos expériences, ce qui les organise et pourrait éventuellement les renouveler. Le projet de la rubrique est de pointer ce qui fait l’originalité des propositions, d’étudier les difficultés que l’ingéniosité et les inventions des collègues tentent de surmonter.

  • Des pratiques

    Le badminton . l’AS

    Vincent Moullière, enseignant dans un collège rural de St Jean du Gard

    Vincent Moullière, enseignant dans un collège rural de St Jean du Gard, entraîne ses élèves à l’AS. Le règlement des compétitions par équipe et des matches en double d’une part, et le temps dont il dispose d’autre part, influencent les choix d’apprentissages technico-tactiques. Lieu du vivre ensemble et des rencontres avec les citadins, l’AS badminton met l’activité des filles et des garçons à égalité.

  • Des pratiques

    Pour gagner le duel, jouer avec l’espace, se jouer du temps

    Marc Latourre, enseignant au collège d’Anduze

    Marc Latourre, enseignant au collège d’Anduze rappelle que le badminton est avant tout une activité de duel, un sport de combat. Et donc tout ce que fait le joueur, la joueuse dépend de son adversaire du moment. Aussi est-il crucial d’apprendre aux élèves à évaluer le rapport de force, à prendre des informations sur soi, le volant, l’adversaire pour prendre les décisions efficaces tout en maîtrisant les techniques conçues comme des solutions, des outils pour gagner le duel.

  • Des pratiques

    Badminton : priorité vitesse !

    Frédéric Girault, enseignant Collège

    Bien que spécialiste de badminton, Frédéric Girault, enseignant dans un collège de la Creuse constatait que nombre de ses élèves ne progressaient plus lors d’un deuxième cycle. C’est ainsi qu’il a décidé de faire, dès le début des apprentissages, le pari de la vitesse comme facteur de progrès pour toutes et tous. Il choisit d’autres acquisitions techniques prioritaires pour passer du duo au duel.

  • Des pratiques

    La performance en badminton

    Pauline ENDRESS UFRSTAPS - NANTES

    La présence du Badminton dans ces journées pédagogiques [1] centrées sur la « réussite de tous » peut sembler à priori surprenante, voire inappropriée, dans la mesure où il s’agit d’une activité qui a la réputation de favoriser un progrès rapide des élèves.
    Cependant, je considère avec Deutz d’Arragon (2013) qu’enseigner le badminton relève d’une « fausse évidence ».
    Ces journées seront donc l’occasion de revenir sur ce qui, dans la logique même de l’activité, est créateur d’inégalités potentielles de réussite, afin de proposer quelques pistes didactiques et pédagogiques visant à les limiter.

  • Des pratiques

    Compétition et compétence : L’utilisation du score en badminton

    Nicolas Mascret

    La compétition comme tentative de révélation de compétences en construction

  • Des pratiques

    Le badminton en EPS : Mettre en Intention les élèves .

    Claude Leveau,Professeur Agrégé EPS BE Badminton, UFR Staps Nantes.

    On a souvent tendance à considérer les phases de jeu, de match, comme un moment de simple application des apprentissages techniques qu’il suffirait de replacer dans le contexte d’opposition pour qu’ils trouvent « naturellement » leur efficacité tactique. Ceci n’est d’ailleurs pas l’apanage du badminton. Le passage des ceintures en judo par exemple est une illustration de ce constat puisque les judokas ne sont « évalués » que sur la forme technique des projections indépendamment de leur efficacité en combat (hormis lors de la ceinture noire).

  • Des pratiques

    Badminton : c’est l’élève qui décide de faire des exercices ... ou pas !

    Pierrik Gaillard

    Pierrik Gaillard enseigne au collège de Courseulles (14). Il tente de partager les contenus d’apprentissage avec ses élèves pour qu’ils aient tous envie d’apprendre. Il n’impose jamais d’exercices mais fait en sorte que ses élèves en demandent. Il exprime la tension en EPS entre jeu et exercice.

(Il y a au total 9 articles actuellement disponibles)