Strict Standards: Only variables should be passed by reference in /home/epsetsoc/www/config/ecran_securite.php on line 283
Aux frontières de l’école, institutions, acteurs et objets, Patrick Rayou, (...) - EPS & Société

Aux frontières de l’école, institutions, acteurs et objets, Patrick Rayou, Presses Universitaires de Vincennes, 2015.

Kiosqu’ école

L’ouvrage dirigé par Patrick Rayou, s’inscrit dans les travaux d’un réseau de chercheurs, (Reseida)1 qui s’attachent à analyser et comprendre comment se produisent les inégalités d’accès aux savoirs et à la réussite scolaire. Il engage à « se demander d’où on regarde les frontières de l’école » afin de « prendre en compte les processus qui les construisent » plutôt que « de réfléchir uniquement en termes d’étrangeté d’un territoire par rapport à l’autre ». L’école est confrontée à deux écueils : présenter les savoirs de manière telle que les élèves les moins connivents se sentent exclus d’un univers qui leur demeure étranger et considèrent que les apprentissages scolaires ne les concernent pas ; ou, pour répondre à une pression sociale et politique de plus en plus forte, faire autre chose que de l’école (on pense ici à toutes les éducations à). Les deux produisent les mêmes effets d’exclusion pour les élèves les plus éloignés des pratiques scolaires.
Les chercheurs qui participent à cet ouvrage montrent que ces élèves sont soumis à des exigences qu’ils ne peuvent connaître, voire reconnaître (dans la double acception du terme) à l’école primaire lorsque l’école externalise la demande scolaire via les devoirs et participe ainsi à creuser les écarts ; au collège où les élèves doivent se débrouiller seuls pour décrypter les réquisits de l’institution ou s’enferment dans des relations d’interdépendance avec les enseignants. Alors que nombre de discours insistent sur la pluralité des espaces d’apprentissages dans la société contemporaine, cet ouvrage a le grand mérite de rappeler la fonction spécifique de l’école, sa place dans l’histoire individuelle et donc collective. Il alerte sur les dangers de brouillage de ses frontières qui participe à contourner la réalité sociale, l’évacuer ou l’essentialiser, assignant ainsi les élèves les moins connivents à leurs origines.


D'autres suggestions de lecture ...
Kiosqu’EPS

La natation de demain, Raymond Catteau, éditions Amphora, réédition 2015.

++ En savoir plus ++
Kiosque Sport

La bible du running, Jérome Sordello, éditions Amphora, septembre 2015

++ En savoir plus ++
Kiosque Société

Ulysse, les chants du retour, Jean Harambat, éditions Actes sud BD, 2014

++ En savoir plus ++
Kiosqu’EPS

Le grand jeu des Timalines et des Timalins, Lou Tarr et Bernard Khattou, éditions de la Revue EPS, novembre 2015.

++ En savoir plus ++
Kiosqu’ école

La mixité sociale l’école, tensions, enjeux, perspectives, Choukri Ben Ayed, éditions Armand colin, 2015.

++ En savoir plus ++
Kiosqu’ enfant

L’histoire de Julie qui avait une ombre de garçon, Christian Bruel et Anne Bozellec, éditions Thierry Magnier.

++ En savoir plus ++
Kiosqu’ Cirque

Le Cirque entre l’élan et la chute ; une esthétique du risque, P. Goudard, éditions espaces 34. // Le cirque au risque de l’art, E. Wallon, Arles, Actes Sud, 2002

++ En savoir plus ++
Kiosqu’ Cirque

Panorama contemporain des Arts du cirque. P. Hivernat, V. Klein, éditions Hors les murs. 2010.

Tour d’horizon en 600 pages où 70 compagnies ou artistes de cirque voient leur univers et parcours restitués, illustrés par des images des créations, des lieux de vie, des traces de travail.

++ En savoir plus ++
Kiosque Roman

À l’ombre de la gloire, Denis Lapierre et Aude Samama. Aux éditions Futuropolis.

C’est l’histoire du « terrible destin de deux gloires des années d’avant-guerre ».

++ En savoir plus ++
Kiosque Roman

Chanson pour Sonny, Ahmed Kalouaz, aux éditions du Rouergue.

Ahmed Kalouaz ne prend pas le sport comme les coulisses de ses romans. Le sport est le cœur de ses ouvrages.

++ En savoir plus ++
Kiosque Société

Pour l’émancipation, se libérer des dominations, François Galichet, aux éditions Chronique sociale, 2014.

L’émancipation est un mot qui a été énormément utilisé ces dernières années ...

++ En savoir plus ++
Kiosque Sport

Marque ou crève, Frédéric Loore et Roger Job, aux éditions Avant-Propos, mars 2015.

Bruxelles, Abidjan, Bangkok, trois villes aux contrastes marqués que rien ne semble relier. Elles possèdent comme point commun les destins brisés ...

++ En savoir plus ++
Kiosqu’EPS

Carnets rouges, n°5, décembre 2015.

++ En savoir plus ++
Kiosque Magazine

Les Sportives magazine

Trimestriel de 68 pages à 4,99 euros. Les Sportives prévoit un chemin de fer composé de 18 rubriques qui couvriront informations sportives, portraits, enquêtes, culture et média, société ou santé.
Une approche globale du sport pour des femmes sportives, qui, au-delà de la pratique et de la performance souhaitent partager leurs moments de vie, leurs valeurs, leurs actions.
Le snep est partenaire de la revue et sera rédacteur de deux rubriques à chaque numéro.

>> Visiter le site des Sportives

++ En savoir plus ++
Kiosque sport

Regards sur le sport

L’Insep continue de conserver un regard sur le sport de haut niveau. C’est le cas de la collection d’interview de la collection regards sur le sport pilotée par Benjamin Pichery. Des entretiens avec de nombreux auteurs dont alain Berthoz, isabelle Queval, Michel Serre, Michel Onfray et Joel De Rosnay. A découvrir sans modération.

++ En savoir plus ++
Kiosque société

Happycratie, ou comment l’industrie du bonheur a pris le contrôle de nos vies, de Edgar Cabanas et Eva Illouz, Editions Premier Parallèle, 2018

Petit livre étonnant.
Sa lecture m’a fait découvrir ce qui se révèle être une opération de grande envergure, à l’échelle de la planète qui ne manquera pas de pénétrer la sphère de l’éducation et de l’EPS. Il s’agit de propager de façon agressive, une philosophie très individualiste qu’on peut résumer par la formule : « le bonheur est en vous. ».

++ En savoir plus ++
Kiosque société

Capitalexit ou catastrophe, Jean et Lucien Sève Édition - La Dispute, 193 p.

Ce livre aurait pu s’intituler : Comment faire la révolution aujourd’hui et autrement ? Dans Capitalexit ou catastrophe, l’historien Jean Sève et le philosophe Lucien Sève dialoguent sur les finalités, les fondamentaux et les outils d’une stratégie de transformation de la société. Passionnant !

++ En savoir plus ++

Encore plus de notes de lecture ?