Strict Standards: Only variables should be passed by reference in /home/epsetsoc/www/config/ecran_securite.php on line 283
Jouer au loup en EPS à l’école maternelle - EPS & Société

Accueil > APSA > Jeux et sports collectifs > Jouer au loup en EPS à l’école maternelle

Des pratiques

Jouer au loup en EPS à l’école maternelle

Claire Pontais - 21 octobre 2002

Les jeux traditionnels peuvent être une référence dès la petite section de maternelle, à condition d’être adaptés pour ne pas éliminer les élèves les plus timorés.

Ce jeu du loup permet aux élèves de jouer deux rôles : de devenir un "petit cochon" malin, ou agneau, ou enfant (choisir le meilleur chemin, attendre le moment le plus favorable..) et un loup efficace.
Pour éviter une charge affective trop grande, notre loup ne mange pas les enfants, mais les attrape pour leur prendre leur trésor (des légos par exemple). C’est donc une version différente du jeu traditionnel qui prend des "vies".

Le but du jeu est : les enfants partent d’un camp, vont porter un (des) objet dans l’autre camp (ou une cible) sans se faire attraper par les loups.
- si les enfants réussissent, ils reparlent chercher d’autres objets.
- s’ils se font attraper, le loup prend leur objet et le met dans sa boite

Pour équilibrer le jeu, il y a 1/3 de loups pour 2/3 de cochons (toute la classe peut jouer en même temps)
Au départ il peut y avoir un seul loup (l’enseignant-e) contre toute la classe, grand déséquilibre en faveur des enfants pour permettre à tous d’entrer dans l’activité. Puis l’enseignant-e se fait aider par quelques enfants, puis les enfants jouent seuls (toujours plus d’enfants que de loups).

Les 6 premières séances sont consacrées à la compréhension des règles et des deux rôles : le loup doit attraper, aller chercher les enfants ; les enfants ne doivent pas se "jeter dans la gueule du loup". Il faut plusieurs séances pour comprendre cela. Le rôle du loup n’est pas évident au début, ils courent dans tous les sens sans attraper. On peut proposer une situation dérivée avec 1 loup pour 5 cochons dans un espace réduit. Pendant 1 minute le loup doit attraper le plus possible de cochons (un observateur compte). Chaque enfant est loup à son tour.

Les séances suivantes sont centrées sur les stratégies des enfants pour ne pas se faire attraper : qui se fait toujours attraper, qui réussit à passer ? quelles sont les stratégies efficaces ?
Les premières stratégies que les élèves identifient sont : courir vite, courir en fonction du loup, faire des zigs-zags pour lui échapper, passer quand le loup ne regarde pas, passer sur le côté)...
Pour passer ensuite à des stratégies plus élaborées : profiter d’un petit cochon qui se fait attraper pour passer, faire une farce : faire semblant d’avoir une brique (lego) dans ses mains, ne pas se faire remarquer, faire demi-tour. Puis à quelques coopérations : les petits cochons partent en même temps, le loup n’en attrape qu ’un ; quand je vois que le loup va m’attraper, je donne la brique à un copain

Ces stratégies peuvent être mises en évidence par :
- des dessins commentés : dessine moi le chemin que prend un cochon malin.
- des commentaires à partir d’un tableau : si le loup est là, je passe par…
- des situations dérivées : 4 cochons contre 3 loups (le rapport de force très défavorable oblige les cochons à trouver des stratégies nouvelles).

Cet article a été publié dans Contrepied N°11 - Maternelle : quelle EPS ? - Octobre 2002

Tous les articles par APSA

A lire aussi