Strict Standards: Only variables should be passed by reference in /home/epsetsoc/www/config/ecran_securite.php on line 283
Mardi 10 avril, soirée de l’EPS : enseigné l’EPS à l’école primaire - EPS & Société

Accueil > Ressources & contributions > Didactique et pédagogie > Mardi 10 avril, soirée de l’EPS : enseigné l’EPS à l’école primaire

Exclusivité web

Mardi 10 avril, soirée de l’EPS : enseigné l’EPS à l’école primaire

- 4 avril 2018

Apprendre à nager, courir, grimper, faire du vélo ...
Oui mais comment ? aurait dit Philipe Mérieux.
Des enseignant.es ont testé pour vous des situations, des stratégies.
Venez les découvrir et en discuter les fondements.

Le dernier rapport de l’UNESCO souligne l’urgence du développement de l’EPS en primaire. La conception de l’EPS à l’école primaire oscille souvent entre une perspective a-culturelle (centration prioritaire sur l’élève, développement d’une motricité de base, éducation à la santé) et une conception techniciste des APSA inadaptée aux enfants de cet âge qui n’aident pas les professeurs d’école polyvalents à concevoir leur EPS.

Comment concilier développement de l’enfant et approche culturelle des APSA dans la perspective d’un enseignant concepteur en EPS à l’école primaire ?

Claire Pontais, membre du bureau du centre EPS et société présentera "quoi et comment enseigner à l’école primaire ?".

En appui, la présentation en avant-première du dossier spécial "Eps & société - primaire".

Mardi 10 avril au 76 rue des Rondeaux, 75020 Paris.
Téléphone : 01 44 62 82 23

Pour continuer ...
Exclusivité web

Le Centre EPS et Société soutient la tribune : "ABCD égalité : c’est le b.a.-ba. Généralisez-les !"

Cette tribune, signée par le Centre EPS et Société au côté d’autres associations est parue le 19 juin 2014 dans Le Monde - 24 juin 2014

Nous, associations de défense de l’égalité femmes-hommes, associations de parents d’élèves, syndicats enseignants, et associations d’éducation populaire, attendons de pied ferme l’annonce de la généralisation du dispositif des « ABCD de l’égalité ».
Nous voulons la généralisation des ABCD parce qu’ils sont efficaces ! Ils interrogent les enseignants et enseignantes sur leurs représentations et leurs pratiques. Ils questionnent les enfants sur leurs imaginaires et leurs projections, d’eux-mêmes et des autres. Et mettre en cause les stéréotypes de sexe, c’est enrayer la machine à inégalités ! Les ABCD font vivre concrètement cet idéal républicain, fièrement affiché sur les frontons de nos écoles publiques : liberté – ÉGALITE – fraternité.

Rechercher des contenus !