Strict Standards: Only variables should be passed by reference in /home/epsetsoc/www/config/ecran_securite.php on line 283
Réaction aux écrits de Jean-Luc Martin - EPS & Société

Accueil > Ressources & contributions > Politiques éducatives / Syndicalisme > Réaction aux écrits de Jean-Luc Martin

Controverse

Réaction aux écrits de
Jean-Luc Martin

Jacques Rouyer - janvier 2005

Cette étude concerne le contenu commun de la communication de JL Martin au colloque de Dijon du 23 octobre 2003 sur le rôle du SNEP dans l’histoire de l’EPS (Actes à paraître en Mars 2005), de son article de Juin 2004 dans la revue « Communisme », et enfin de la post face de son dernier livre sur l’histoire de l’EPS- 1981- 2000. On comprendra que les responsables du SNEP actuels et anciens puissent être choqués d’être qualifiés, en conclusion de l’article de J-L Martin, de « négationnistes » , de se livrer à des « manipulations et distorsions » quand ils essaient de rendre compte de leur activité passée ou encore de se voir reprocher, selon Marc Lazar, responsable de ce numéro de la revue « d entraver l’établissement d’une histoire indépendante ».

Devant ces propos diffamatoires, on peut s’interroger sur les limites, les règles de respect réciproque, dans ce type de débat. Un syndicat n’aurait-il pas le droit et le devoir, en tenant compte du regard distancié et critique des historiens, de transmettre sa mémoire ? Et ceci sans naïveté, car le « révisionnisme » et le « négationnisme » n’ont pas épargné l’université elle-même. Au nom de leur compétence académique certains historiens n’hésitent guère à reconstruire la « vérité historique » au filtre de
leurs convictions politiques et de leur subjectivité. En d’autres termes, au même titre que « l’acteur », l’historien n’est-il pas tout autant acteur et homme du temps présent ?

Pour continuer ...

Rechercher des contenus !



A lire aussi