Strict Standards: Only variables should be passed by reference in /home/epsetsoc/www/config/ecran_securite.php on line 283
Vous avez dit Sports co... - EPS & Société

Accueil > Contrepied > Vous avez dit Sports co...


numéro épuisé

Retrouvez les suppléments électroniques dans ce sommaire

  • Vous avez dit sports co ? (C. Couturier)

Témoignages

  • De l’anarchie à la répartition des rôles (N. Charlier)
  • Siffler n’est pas jouer ! (J.-M. Masson)
  • Avant j’étais pas " sports co "(F. Ouitre)
  • Ne jamais être à l’arrêt(S. Lepuissant)
  • La mixité : un combat contre le mistral et le machisme (A. Bouvier)
  • Constituer des équipes : le choix du sens ! (E. Charpentier)
  • Elles bougent et avec le sourire ! (C. Pietremont)
  • Apprendre par les jeux ! (C. Pontais)
  • Du dessin au projet d’équipe (A. Piedvache)
  • Pour socialiser et faire progresser, il ne faut pas " zapper "(C. Pontais)
  • Bravo les filles (F. Raimbaut)
  • Verlaine avant centre (extrait du roman de J.-L. Crimon)
  • Bien bouger et ne pas être bigleux ! (paroles d’élèves de CM2)
  • Le foot envers et contre tous ! (J.-P. Lepoix)
  • Les élèves aveugles en jeux et sports collectifs (J.-P. Garel)

Réactions

  • Savoir jouer n’est pas savoir nager (A. Quilis)
  • Pour une meilleure maîtrise didactique (V. Gros Stephan)
  • Les sports collectifs dans l’EPS : quelles transpositions ? (J. Marsenach)

Regards sur le sport

  • Les français gagnent bilans et revue de presse (G. Uhlrich)
  • Les brillants résultats de nos équipes : une tentative d’explication (B. Grosgeorge)
  • La victoire est en nous. Par où est-elle entrée ? (D. Costantini)
  • Le football français : un système cohérent (E. Duprat)
  • Sports co et enjeux du sport scolaire dans le 93 (J. Rouyer)
  • Interlude (extrait de " city" d’Alessandro Barrico)

Retour sur des précurseurs

  • Trois contributions fondatrices en didactiques des sports co (J.-P. Cleuziou)
  • Justin Tessié (1909-1961) : une conception structuraliste du football
  • Robert Mérand : pour l’EPS renouveler l’enseignement du basket (M. Vandevelde)
  • René Deleplace : pour un sujet artisan de ses propres transformations

Points de vue

  • Des conceptions qui conservent toute leur actualité (S. Duboz et B. Lebouvier)

Débats d’actualité

  • Logique des sports co et apprentissage (G. Uhlrich, S. Eloi)
  • Apprendre à lire les situations de jeux (M. Portes)
  • L’enseignement et l’évaluation des sports co : entre le dire et le faire (S. Brau-Antony)
contrepied n°10 - mars 2002

Vous avez dit Sports co...

Pas d’EPS sans sports co ?

Vous avez dit Sports co...

Peut-on, pour ouvrir le débat, avancer la proposition suivante : en fin de scolarité obligatoire, un jeune (fille ou garçon, naturellement) ne devrait-il pas pouvoir faire la preuve d’un "bon niveau" dans un ou deux sports collectifs ? Ceci à côté d’autres exigences lui permettant au total d’être considéré comme "honnêtement cultivé" en EPS et/ou en APSA.
Evidemment, que d’implicites, que de questions contenues dans cette affirmation apparemment raisonnable. Par exemple, qu’est-ce qu’un bon joueur ? Quelle part au physique, à la technique, à l’intelligence stratégique et tactique, aux qualités sociales et "citoyennes", quelle part aussi au collectif ou à l’individu ?
Mais autres questions : l’idée d’une "culture sports-co" apportant sa contribution spécifique à la culture physique universelle va-t-elle de soi ? ou doit-on s’en tenir à l’idée que l’apprentissage de tel sport collectif particulier est porteur d’une dimension culturelle irremplaçable ?
Et ce débat en soi sur l’objet culturel se complique encore quand il croise notre controverse nationale récurrente sur les programmes et l’évaluation ! Les dérives "formalistes", sueurs jumelles de l’animation sans contenu, sont-elles encore à craindre ?
Ce numéro, qui rassemble les problématiques des deux numéros précédents, a été conçu pour fournir modestement quelques éléments de réponses sous des angles différents : d’abord et par principe, en partant de ce que font et de ce que pensent les collègues de terrain, ce qui permet d’observer quels matériaux didactiques sont utilisés et aussi quelles créations pédagogiques originales, y compris dans le sport scolaire, sont produites face aux différents publics.
Puis, un détour utile est effectué du côté de la "France qui gagne", ce qui introduit assez bien un retour approfondi sur ceux qui ont cherché "à penser" les sports collectifs pour mieux servir la cause de l’EPS. Enfin, dans le prolongement, quelques contributions originales confirment à propos des sports collectifs, la richesse du débat actuel, didactique et pédagogique.
De quoi nourrir, peut-être, des volontés de transformation sur le terrain et dans les formations.

Jacques Rouyer.