Strict Standards: Only variables should be passed by reference in /home/epsetsoc/www/config/ecran_securite.php on line 283
Gymnastique et GRS - EPS & Société

Accueil > Mots-clés > APSA > Gymnastique et GRS

Gymnastique et GRS

  • Des pratiques

    Gymnastique. Mode d’emploi : du renversement acrobatique à l’ATR

    Serge REITCHESS, copyright SNEP-FSU -93

    Serge Reitchess propose un cycle de 15 à 20 séances (soit environ 30h de pratique) avec pour unique objet d’étude le renversement sur les mains, afin de construire l’ATR comme posture de référence. Voici le « mode d’emploi » qu’il soumet au débat professionnel"

  • Des pratiques

    GRS à l’école primaire : Faire des exploits avec un ballon

    Claire Pontais

    Et si toutes les filles étaient capables de maitriser un ballon ? Et si tous les garçons avaient du plaisir à pratiquer une activité esthétique ? … Faire accéder filles et garçons, ensemble, aux mêmes apprentissages techniques tout en luttant contre les stéréotypes sexués, c’est le défi que Claire Pontais invite à relever en proposant un projet collectif de gymnastique rythmique avec ballon [1].

  • Des pratiques

    Enseigner la gymnastique en milieu difficile : le bonheur ! exemple de l’ATR

    Serge Reitchess

    Après avoir enseigner une gymnastique à base d’enchainements, puis en faisant référence à une multitude d’actions, l’équipe de ce collège fait le choix, dans un souci d’égalité, d’un enseignement centré sur les appuis manuels renversés.
    Cette pratique permet aux élèves de s’approprier les fondements de la culture gymnique et ouvre la voie à des réussites.

  • Des pratiques

    Acrosport : Le flip arrière passé au crible

    Emmanuelle Courtelarre

    Emmanuelle Courtelarre, enseignante au lycée Albert Camus de Bois-Colombes relate l’apprentissage d’une figure dynamique en même temps qu’elle le mène avec sa classe de terminale.

  • regard

    L’acrosport en EPS : réalités et problèmes

    Mathilde Musard

    L’auteure a constaté dans sa thèse de doctorat que l’acrosport s’impose comme une modernisation possible de la forme scolaire gymnique, de façon très éclectique sans savoir à quelles pratiques sociales se référer : danse contemporaine, gymnastique acrobatique, cirque ; sans savoir vraiment ce que les élèves apprennent. L’essor de l’acrosport doit être interrogé sérieusement au-delà du comportement des élèves qui peuvent trouver là une activité plaisante peu contraignante.

  • Des pratiques

    Faire de la gymnastique au cycle 2

    Aude Piedvache

    Faire de la gymnastique, c’est "mettre en jeu son équilibre", transformer sa motricité quotidienne en jouant à l’acrobate. Cette situation permet de passer d’une gymnastique purement émotionnelle à une gymnastique socialisée par un code et reconnue par des spectateurs.

  • regard

    Gymnastique, risque, peur et apprentissage

    Paul Goirand

    « C’est pauvre la vie, celle où la peur n’existe pas ». C’est dans l’air du temps, la société est sécuritaire. Mais comment permettre aux élèves de se développer s’ils ne sont jamais confrontés à des épreuves ? L’épreuve gymnique, par exemple, c’est le risque de revenir grandi et régénéré. Dans cette perspective l’enseignant.e ne doit pas avoir peur que les élèves aient peur si la réussite à terme entraîne la joie et le désir de recommencer.

  • repère

    Référence culturelle et transposition didactique, un exemple : la gymnastique

    Paul Goirand

    Pour lutter contre l’échec et faire en sorte que les élèves donnent du sens à leur activité il est nécessaire de réinterroger les disciplines et de se dégager des représentations habituelles. C’est l’enjeu d’une transposition didactique. L’auteur propose différents angles d’approche de toute discipline : anthropologique, historique, sociologique et psychotechnique.

  • Des pratiques

    La gymnastique au bac - lycée de Vitrolles

    Equipe pédagogique

    Très soucieux de respecter ce qui est essentiel en gymnastique du point de vue de cette motricité spécifique (plus renversée, plus tournée, plus aérienne, plus manuelle) les collègues redéfinissent le code et surtout l’évaluation.

  • regard

    L’acrobatie peut-elle faire l’objet d’une activité artistique ?

    Thierry Tribalat

    La gymnastique et le cirque sont complémentaires dans une programmation. Si techniquement la rigueur est la même, le cirque inscrit les élèves dans une activité artistique (faire plus simple mais émouvant ou étonnant), l’exploit au service de l’imaginaire. Toutes ces pratiques (cirque, acrosport, acro-gym, break danse, danse contemporaine) sont à observer, différencier, dans le cadre d’un renouveau de l’enseignement de l’acrobatie en milieu scolaire.

    0 | 10 | 20 | 30 | 40