Strict Standards: Only variables should be passed by reference in /home/epsetsoc/www/config/ecran_securite.php on line 283
Gymnastique et GRS - EPS & Société

Accueil > Mots-clés > APSA > Gymnastique et GRS

Gymnastique et GRS

  • regard

    Comment se construit un savoir en gymnastique : Exemple du Salto avant.

    Annie Garnier

    L’auteure montre comment un savoir se construit à la convergence du désir des élèves (image de soi), du choix didactiques de l’enseignant (les acquisitions) et des transformations à opérer dans l’activité des élèves (processus). Sa démarche comporte trois étapes : le temps de la mise en projet des élèves, le temps des hypothèses et de leur vérification, le temps de la transformation motrice.

  • Des pratiques

    En maternelle, faire des « parcours » ou faire référence à la gymnastique, qu’est-ce que ça change ?

    Line Rott, Michèle Mercier et l’équipe EPS de l’IUFM de Saint Lô, Contrepied n°11

    Ou comment la référence à une activité physique et sportive (la gymnastique) modifie fondamentalement les « parcours » à base de « gros matériel » proposés habituellement aux élèves de maternelle.

  • repère

    Gymnastique : quelles acquisitions pour tous en fin de scolarité collège ?

    Christine Garsault

    Intervention de Christine Garsault (Collège les Escholiers de la Mosson, LaPaillade, IUFM, Montpellier) au Forum international de l’Education physique et du Sport
    organisé par le Centre EPS et Société les 4 -5 et 6 novembre 2005 à la Cité Universitaire Internationale de Paris.

  • repère

    Gymnastique : qu’est-ce qu’un élève de seconde physiquement éduqué devrait savoir faire ?

    Annie Garnier

    Intervention d’ Annie Garnier (Collège Jean Perrin - IUFM ) au Forum international de l’Education physique et du Sport les 4 -5-6 novembre 2005 à la Cité Universitaire Internationale de Paris.

  • Des pratiques

    Les apprentissages au centre du projet

    Christine Garsault

    Christine Garsault a exposé dans un document de l’académie de Montpellier
    « L’EPS en Zone d’Éducation Prioritaire » et dans une intervention lors du forum de l’EPS et du sport le projet EPS de son établissement qui se centre sur la question du sens à donner aux apprentissages.
    Sens construit par les élèves grâce à la mise en projet de la classe, la finalisation des cycles. Les brevets en 6e et les épreuves communes en 4e, 3e balisent les apprentissages déclinés sur l’ensemble du cursus.
    Le détail des épreuves communes de gymnastique illustre leurs choix.

  • Des pratiques

    La construction du code en acrosport, du problème professionnel à sa résolution

    Annie Garnier, Nathalie Lemaître

    C’est une histoire à deux voix. Une enseignante observatrice renvoie à sa collègue animatrice d’une activité gymnique ce qu’elle fait réellement et sur la base de ce que font les élèves et s’associe à celle-ci pour résoudre les problèmes rencontrés. De cette expérience de co-formation émergent les obstacles que rencontrent habituellement les enseignants dans l’enseignement de la gymnastique.

  • La recherche ça questionne

    « C’est toujours dans la classe qu’on travaille, pas en gymnastique »

    Colette Catteau, 2009, Contrepied n°11

    Les séances « d’éducation motrice » constituent-elles aux yeux des élèves une activité scolaire ? Colette Catteau montre qu’elles ne réunissent pas les conditions de la construction d’un rapport à l’apprendre des élèves de grande section de maternelle. Elle constate que la « mise en scène » par l’enseignant-e des activités physiques supports de l’éducation physique comme « objets » socialement constitués fonctionnent avec des normes et des contraintes qui confèrent un sens à ces activités et qui en retour, permettent aux sujets, en s’y confrontant, d’entrer dans un processus d’apprentissage.

  • Des pratiques

    GR : Ballon de baudruche en petite section de maternelle

    Claire Pontais, IUFM Saint Lô

    Faire un spectacle avec des ballons de baudruche …quel rapport avec la gymnastique rythmique ? Voici un exemple de traitement didactique qui s’appuie sur la signification émotionnelle de l’activité et permet des apprentissages spécifiques. De quoi développer l’adresse chez les tout-petits et petites !

  • Des pratiques

    Ose la gymnastique ou conseil à mon remplaçant

    Claude Patte

    Témoignage enthousiaste d’un professeur d’EPS qui donne à comprendre ce qui fonde son engagement et ses réussites dans un collège d’un quartier populaire de Toulon. Quelles règles ? construire un coe avec les élèves ? une gymnastique sans aide, ni parade ? comment ritualiser les séances de gym et finir avec un spectacle ?

  • Des pratiques

    UNSS : tous-tes les acro-gymnastes en finale !

    Jean Fayemendy, enseignant au collège

    L’acro-gym a été créé dans l’académie de Versailles il y a plus de 25 ans pour répondre à un problème :
    il fallait trouver une alternative à la pratique gymnique développée par l’UNSS nationale, qui perdait des pratiquants et risquait de disparaitre. Cela s’est traduit par la publication d’un code par les éditions EPS, jamais reconnu par l’UNSS nationale. Les innovations tiennent à la fois dans les contenus gymniques et dans les modalités des compétitions. Ce sont ces dernières que développe Jean Fayemendy, enseignant au collège A. Dumas dans les Yvelines et responsable départemental et académique de l’activité.

    0 | 10 | 20 | 30 | 40