Une histoire globale des sports olympiques

Temps de lecture : < 1 mn.

ATTALI M. (Dir.), FORTUNE Y. et VIOLETTE L. (coord.), Atlande 2024.

Une histoire de l’olympisme comprise à partir de la lutte que se mènent les fédérations sportives pour accéder au programme. Il y a un intérêt partagé et conflictuel entre le CIO et les FI sur la promotion de telles ou telles activités : asseoir leur représentativité à l’égard de l’événement et, pour chaque discipline, à l’égard de la masse considérable de celles qui attendent impatiemment, revendiquant leur accession au programme. Si l’activité sportive est bien le cœur de l’olympisme, c’est le public, notamment jeune, qui influence les décisions. Les auteurs·es (46 au total) font un effort de clarté pour nous faire comprendre la multiplicité des choix qui opèrent dans le tri et les pressions pour transformer chacune, dans leurs modalités mêmes, sous le contrôle strict du CIO. C’est une étude inédite qui nous invite à comprendre, de manière très feutrée, les linéaments de la lutte des classes lorsque le sport se pare de neutralité et d’apolitisme.

 

Ces articles pourraient vous intèresser

Un commentaire ? Exprimez-vous !