Strict Standards: Only variables should be passed by reference in /home/epsetsoc/www/config/ecran_securite.php on line 283
Rugby : la Coupe du « Monde Scolaire » de l’Académie de Créteil. - EPS & Société

Accueil > APSA > Jeux et sports collectifs > Rugby > Rugby : la Coupe du « Monde Scolaire » de l’Académie de Créteil.

Des pratiques

Rugby : la Coupe du « Monde Scolaire » de l’Académie de Créteil.

Serge Reitchess. Enseignant EPS Collège Marie Curie, Responsable de la commission rugby UNSS de Seine Saint Denis - 25 janvier 2014

Une conception nouvelle du règlement dans les Formations des enseignants.
La spécificité et la place incontournable du rugby dans les programmations d’établissement.

Le rugby demeure une activité marginale, « affaire de spécialistes » dans les programmations d’établissement.
En effet dans la conception commune des textes officiels, le rugby est un moyen parmi d’autres APS dans la famille des activités de coopération et d’opposition.
Cependant, le rugby possède sa spécificité.
Deux obstacles, alors se conjuguent : les classes difficiles et le contact (sans compter évidemment l’accès aux installations sportives)
Si les connaissances et les représentations traditionnelles, communes, sur le règlement et le contact, ne se transforment pas, alors, inéluctablement, le rugby restera une activité marginale (même si d’autres formes de pratiques sont apparues le 7, le beach, le flag…).

En effet le contact est le cœur de l’activité ; il peut être AUSSI, si on n’y prend pas garde, objet « initiatique/culte », (« si on ne combat pas on ne fait pas de rugby »), et peut devenir pré-requis absolu, et/ou objet de répulsion, d’agression pour les pratiquants, mais aussi pour les enseignants (surtout dans les banlieues et les établissements difficiles).

Or l’enjeu n’est pas de faire du règlement et du contact des dogmes, mais au contraire, de les rendre vivants, intelligents, intelligibles pour les pratiquants néophytes, d’en faire de véritables modes d’emploi, où l’on choisi de manière explicite les droits des joueurs en attaque et en défense, bref, où l’on construit le sens, la signification du contact, du hors jeu, ainsi que les acquis gestuels, physiques et techniques, du, par, et avec le contact, pour la découverte et les acquisitions enthousiastes de toutes et tous.

En fonction des choix explicites des droits des joueurs, on pratique non pas LE RUGBY, mais bien DES RUGBY, (qui d’ailleurs existent dans le monde), avec des modalités de contacts variables.

Cette présentation montre comment le stage de Formation Continue Académique de 4 jours, renouvelé chaque année depuis 15 ans, avec la participation de plus de 100 enseignants d’EPS, a pu devenir un incontournable pour les équipes pédagogiques du département et de l’Académie pour implanter le rugby dans les Programmations.

Il confirme, comme évoqué plus haut, comment une conception vivante des règlements, liée à l’évolution des droits des joueurs, permet, tout à la fois, de faire maîtriser l’activité par les enseignants, et par les élèves, quelques soit leur âge.

Ce dispositif original de formation débouche sur les interclasses de rugby, réunissant, chaque année, une quarantaine d’établissements pour le second degré, soit 5000 élèves (dont 1600 au tournoi final), et une trentaine d’écoles pour le premier degré, soit 3000 élèves (dont 1200 au tournoi final).