Référence culturelle et transposition didactique, un exemple : la gymnastique

Temps de lecture : < 1 mn.

Pour lutter contre l’échec et faire en sorte que les élèves donnent du sens à leur activité il est nécessaire de réinterroger les disciplines et de se dégager des représentations habituelles. C’est l’enjeu d’une transposition didactique. Paul Goirand propose différents angles d’approche de toute discipline : anthropologique, historique, sociologique et psychotechnique.


La gymnastique est définie comme un mode original de communication avec les autres, mode original d’intelligence, mode original de sensibilité, monde fantasmé dans le rapport à la mort, à un idéal de beauté et de liberté. Cela permet d’inventer une pratique scolaire, mise scène locale de l’activité ainsi formalisée.

Paru dans Contrepied n°1.