Strict Standards: Only variables should be passed by reference in /home/epsetsoc/www/config/ecran_securite.php on line 283
Dix ans de badminton dans la revue EPS - EPS & Société

Accueil > Ressources & contributions > Dix ans de badminton dans la revue EPS

regard

Dix ans de badminton dans la revue EPS

Yvon Léziart - 18 mars 2021

En étudiant la revue EPS sur les dix dernières années, Yvon Léziart confirme l’importance accordée au badminton comme discipline d’enseignement scolaire. Excepté l’année 2009, la revue diffuse, au moins une fois par an, un article sur le badminton. L’année 2010 est particulièrement prolixe puisque cinq articles lui sont consacrés, soit un article par numéro.

Dix-sept articles sont publiés dans les dix années prises en compte (janvier 2003 à janvier 2013).
La distinction entre les articles sur les aspects techniques du badminton et les articles prenant le badminton pour support à des orientations globales ou au développement de capacités générales de l’élève s’impose (vivre des rencontres et apprendre à débattre, enseigner à une classe difficile, approche par compétences en badminton…).

Soulignons également que le badminton est prétexte à des articles généraux sur l’EPS : compétences, badminton et foot : apprendre à faire apprendre….

Sept articles sur dix-sept sont de cette teneur. Les dix autres, abordent des questions de contenus d’enseignement de l’activité. Nous ne retiendrons que ces articles.

Peut-on lire dans ces articles une évolution qui témoignerait d’un positionnement des enseignants d ’EPS sur l’enseignement du badminton ? Passe-t-on par exemple d’un enseignement technique à la recherche de stratégies gagnantes ?

Les articles publiés, ne confirment pas un passage du technique au stratégique. En 2004, par exemple un auteur développe, dans un article, un cycle de dix séances sur le jeu de rupture. En 2013, un article s’intitule « Entrer par la vitesse et la maniabilité ». En début de période étudiée, les articles stratégiques sont plus nombreux et laissent place dans la seconde partie de la décennie, aux articles techniques. Est-ce pour autant une tendance dominante ?

Le badminton est-il davantage pensé, par les auteurs de la revue, comme une activité technique ou comme une activité stratégique ?

Si nous isolons deux articles concernant l’évaluation, les articles stratégiques et techniques sont également représentés. Les articles techniques s’attachent à l’apprentissage de l’amorti, à décider dans l’urgence, à entrer par la vitesse et la maniabilité. Les articles stratégiques développent une stratégie de rupture du jeu, une adaptation au filet pour enrichir la notion de la cible, une mise en place des défis, un jeu sur le bonus offensif.

La tendance qui conduit les enseignants à donner du plaisir aux plus faibles par le maintien de l’échange, et aux plus forts par la rupture de celui-ci, est remise en cause par certains auteurs.

Il apparait donc à la lecture de l’ensemble de ces articles que la distribution articles techniques, articles stratégiques, est équilibrée et que les articles stratégiques sont tendanciellement antérieurs aux articles techniques. Il semble que la relative valorisation des articles techniques ait pour objet de combattre l’image du jeu de plage véhiculée par l’activité. Il s’agit donc de lui donner un caractère sérieux, un caractère scolaire. De même, la tendance qui conduit les enseignants à donner du plaisir aux plus faibles par le maintien de l’échange, et aux plus forts par la rupture de celui-ci, est remise en cause par certains auteurs. La cible à attaquer, par l’apprentissage de jeux de zone au sol à atteindre, apparaît aussi comme maintenant l’activité dans un enfermement du jeu pour le jeu. Jouer au badminton, c’est maitriser des éléments techniques pour dépasser l’unique plaisir du jeu (qui s’estompe s’il n’est pas enrichi) et s’engager dans une transformation de l’élève.

Pour conclure cette rapide analyse, n’émerge pas une vision particulièrement orientée. Les enseignants offrent, selon leur culture de l’activité et leur culture professionnelle, une entrée technique ou une entrée stratégique et tactique. L’entrée aisée des élèves dans l’activité, sans nécessité d’un bagage technique préalable, aide sans doute aux choix particuliers des enseignants.

Un article (EPS n°320) confirme cette hypothèse en proposant une synthèse des diverses approches didactiques du badminton à partir des contenus distribués. Cette classification permet, selon l’auteur, à chaque enseignant de se situer et de choisir ses voies d’entrée dans l’enseignement du badminton.

Article paru dans le Contrepied Hors-Série n°8 - Badminton

Pour continuer ...